EuroSlovar

Bernard Kouchner a bien du malheur. Contrairement à Eric Besson qui a accepté de boire le calice jusqu’à la lie avec une satisfaction non dissimulée, notre Ministre des Affaires étrangères a soudain des pudeurs de dernière minute pour soutenir de façon inconditionnelle les listes UMP pour les prochaines élections européennes.

Il s’en explique d’une façon extrêmement alambiquée dont lui seul a le secret : “En tant que ministre des Affaires étrangères et européennes, j’ai oeuvré depuis mai 2007 au service d’une ambition et d’une politique”, souligne-t-il dans son communiqué. “Cette ambition, c’est celle de la France et de l’Europe. Cette politique, c’est celle du président de la République et du Premier ministre

Bon, au moins ça a le mérite d’être clair. En acceptant la mission au côté du Chef de l’Etat durant ces deux premières années, j’ai approuvé la politique de mon Président et j’en suis content.

Néanmoins, et c’est là où ça coince, l’UMP qui cherche une fois de plus à faire un mauvais coup au PS (qui devrait se désintéresser du sort final de ce socialiste d’opérette mais baisse toujours les yeux lorque l’UMP évoque son ralliement et sa fidélité au Président) s’attendait à ce que le “French Doctor” affirme la main sur le coeur son engagement et même la couleur de son bulletin de vote. A savoir : “Je voterai pour la liste UMP

Au lieu de cela, on peut lire sur le site de LCI : “Des propositions précises seront rendues publiques en ce début de semaine. Ce sont celles-ci qui, naturellement, m’inspireront”, indique-t-il sans dire clairement en faveur de quelle liste européenne il se prononcera le 7 juin. Le ministre entretient donc le suspense comme à plaisir. Et il se paye le luxe, dans ce même communiqué, d’un vibrant éloge de la construction européenne en relevant que “jamais dans l’histoire, l’Europe n’a été aussi libre de son destin. Jamais elle n’a eu autant les moyens d’être un acteur essentiel au service de la paix, d’une croissance économique mieux partagée et d’un système financier mieux régulé. La responsabilité de chaque citoyen est d’exprimer son choix pour le projet européen”, affirme-t-il.

Et ça, par contre, ça a le mérite … de n’être pas clair du tout et c’est surtout la preuve que notre bon ministre a “le cul entre deux chaises”. Cette situation qu’il a lui même générée en rejoignant VOLONTAIREMENT le gouvernement de François Fillon, il se doit aujourd’hui de l’assumer publiquement au lieu de nous jouer : “J’y va t’y, j’y va t’y pas”

Et oui mon cher Bernard, vous vous êtes essayé au mythe de Faust et refusez d’en payer le prix.

De quoi avez-vous peur ?

Que le fantôme de Jean Jaurès vienne perturber vos nuits ?
Qu’en cas de défaite de la majorité parlementaire aux prochaines présidentielles nul ne veuille plus de vous ?
Que François Bayrou en prenne ombrage et vous néglige dans son futur gouvernement en cas de victoire ?

Afin de vous tranquilliser, nous vous rappellerons que le votre est secret et que vous pourrez mettre n’importe quel bulletin dans l’urne le jour venu et expliquer à ceux qui vous en parleraient en privé que vous avez choisit le camp cher à vos idées ou actions.

Trahir son camp, c’est passer de l’autre côté. C’est le premier pas qui compte et vous en avez fait beaucoup pour devenir l’un des Ministres les plus actifs d’un gouvernement de droite assumée. Alors les états d’âme ….

De plus, cessez de vous angoisser puisque Claude Allègre a demandé à rejoindre le gouvernement et que Jack Lang et Manuel Valls se demandent de quelle façon franchir le rubicon. En fin de compte, la solitude qui semble vous peser risque d’être mons difficile à vivre avec des “collègues” qui vous aideront, nous en sommes certain à ” être un acteur essentiel au service de la paix, d’une croissance économique mieux partagée et d’un système financier mieux régulé”

Et surtout restez zen, vous auriez pu comme Michel Rocard devenir “ministre” des pingouins et autres ours polaires …. Elle est pas belle la vie ?

Dernière information concernant le sujet évoqué par Slovar les Nouvelles

Bernard Kouchner a fini par crever la polémique. Oui, il votera bien pour les listes UMP aux élections européennes du 7 juin, a-t-il fait savoir dans un communiqué transmis lundi midi depuis New York.Le Parisien

Et bien voila, Bernard, ce n’était pas si difficile que ça !!! Il ne reste plus maintenant qu’à prendre une carte à l’UMP et à créer un club des “traitres de gauche” avec Eric Besson … Félicitations !

Author :
Print

Comments

  1. EUROPE ET PAIX

    Ci-dessous, courrier envoyé à Nicolas Sarkozy lorsque la France a eu a gérer en 2008 la Présidence de l’U.E.

    Monsieur le Président de l’Union Européenne.
    Deux mots pour me présenter : Mon arrière grand-mère avait banni un mot de son vocabulaire, « allemand ». Elle parlait, avec un regard alors aussi luisant qu’une baïonnette, des « boches » et on peut la comprendre puisqu’elle les a vu trois fois -ayant toujours vécu à Guise dans l’Aisne- en 1870, 1914 et 1939….
    Comment sommes nous sortis de cette chronique d’une haine séculaire ? Par l’ « Europe »… Et avec sincérité je remercie les femmes et les hommes politiques, de gauche comme de droite, de ce côté du Rhin comme de l’autre qui depuis maintenant 60 ans œuvrent en ce sens. 60 ans de paix à l’intérieur de l’hexagone… A partir de Vespasien, au premier siècle de N.E., la Gaule, en s’engageant profondément dans le monde romain a connu un siècle de paix. Qui pourrait ne pas souhaiter la même chose aujourd’hui ?
    Il me semble que trop nombreux sont ceux qui oublient cet apport énorme et positif ! La paix ! Aussi, dans une démarche citoyenne, j’aurais deux propositions à vous soumettre, propositions visant au développement d’une conscience européenne chez les membres du vieux continent.
    • Quels sont les deux fléaux qui ont assombris et endeuillés l’Europe (et le monde) au XX° siècle ? Le nazisme et le communisme. Si l’anéantissement du premier est commémoré (en France) le 8 mai, rien n’est fait pour l’anéantissement du second. Aussi, la création d’un jour férié européen institué le 9 novembre, date de la chute du « mur de Berlin », permettrait ce combler cette lacune en unissant tous les habitants de l’U.E. (Si le 8 mai devenait également férié dans l’UE, avec ces deux dates l’Europe affirmerait sa volonté d’être fer de lance dans la promotion des Droits de l’Homme…) Cela n’est certes guère compatible avec la notion du « travailler plus »… Et bien supprimons le 11 novembre en mettant en avant la disparition du dernier « poilu ». En quel lieu « unique » -symbolique- (avec des déclinaisons nationales) se réunir en cette occasion ? Suite au pacte germano-soviétique, la Pologne a été dépecée par Hitler et Staline. Ce pays, me semble t-il, conviendrait donc… Quelle ville ? A voir, mais pas Gda?sk afin d’éviter toute récupération politico-religieuse… Ce jour ne devrait pas être uniquement tourné vers le passé. En plus de rappeler la valeur de l’Europe comme instrument de paix entre les peuples la constituant, il devrait aussi revêtir un aspect pédagogique et formateur tourné vers l’avenir : qui aujourd’hui, comme les nazis et les communistes d’hier, n’éprouvent que haine pour la démocratie, considèrent l’assassinat comme une arme politique et réclament « ici pour eux » la liberté au nom de nos principes libéraux pour la refuser en instaurant une dictature lorsqu’ils sont au pouvoir au nom de leur principes ? Les islamistes… Aussi, ce nouveau jour férié, en plus de rappeler aux européens leur Histoire récente, devrait -par un symbolisme à définir- mettre en exergue la laïcité. Une laïcité certes tolérante et respectueuse du fait religieux, mais qui souligne aussi que Etat et religions (valeur symbolique du « s » à religions) doivent être séparés (J’ai bien conscience que cette séparation n’est pas (encore ?) une réalité partout en Europe…).
    • En France, une action revêtant un éclat particulier peut offrir à son auteur une reconnaissance qui se manifeste par l’obtention de la Légion d’honneur ou de la médaille de l’Ordre National du Mérite. Ne serait-il pas avisé d’instituer une décoration européenne (également avec plusieurs degrés) ouverte à tous les citoyens des pays membres de l’U.E. pour action effectuée en faveur de l’Europe ?
    Recevez, Monsieur le Président de l’Union Européenne, mes respectueuses salutations.

    COLPIN Didier

    (Source. (En commentaires) : http://www.touteleurope.fr/fr/actions/construction-europeenne/elargissement/actualite/actualites-vue-detaillee.html ?tx_veguestbook_pi1%5Bpointer%5D=2&cHash=d61c5e39d0 )

    La réponse, en date du 19 août 2008 et émanant de Cédric Goubet, Chef de Cabinet du Président de la République, est de pure forme et sans aucun intérêt…

    °°°°

    [WORDPRESS HASHCASH] The poster sent us ‘1055386704 which is not a hashcash value.

Comments are closed.